Les parrains et marraines

Pourquoi des parrains et marraines ? Quel est leur rôle ?

Le tout premier Salon de l’autoédition s’intitulait « Forum des auteurs ». Organisé à Pierre-Bénite en mai 2016, il réunissait les membres de notre association autour de 2 auteurs invités : Robert Viel, auteur de Christophor Glotoff, L’Homme du Baïkhal et Frédéric Lavachery, fils d’Haroun Tazieff, qui proposait une biographie de son père. L’année suivante, une vingtaine d’auteurs animaient la première saison du salon sous son nom actuel.En 2018, le hall du collège de Pierre-Bénite était rempli : toutes les tables étaient dédiées au livre et c’est une quarantaine d’auteurs qui ont pu exposer leurs livres.

Cette progression exponentielle correspond à aussi l’intérêt croissant du public pour la publication indépendante. Parmi les visiteurs des éditions précédentes, beaucoup d’écrivains ont révélé leurs projets d’écriture. L’association Ecriture Plurielle souhaite accompagner cet élan, qui est aussi une forme d’accroissement de la liberté d’expression. Pour autant, elle n’a pas vocation à labelliser les œuvres, les évaluer ou les comparer. Pour autant, lors de cet événement, il faudra opérer des choix, littérairement justifiés, les plus transparents possibles.

Les auteurs indépendants ne sont pas « formatés ». Leurs profils sont extrêmement variés, tout autant que leur style d’écriture, leur propos et leurs intentions. Difficile de se repérer dans un univers littéraire mouvant, en constante expansion, où les supernova côtoient des étoiles montantes. Difficile de donner un cadrage a priori parce que nous ne souhaitons pas nous restreindre à un seul « genre », un seul « thème », une seule « orientation ». Donner une chance à tous les auteurs francophones, novices ou aguerris, hybrides, inclassables, novateurs, étonnants, jeunes, seniors : voilà le souhait d’Ecriture Plurielle lors de sa programmation de la prochaine édition. Une seule contrainte : l’envie d’aller à la rencontre du public !

En 2018, l’association a fait le pari du collectif. Neuf auteurs qui ont participé à au moins une édition précédente ont accepté d’accueillir les exposants de l’édition 2018. L’objectif est de pouvoir travailler en amont sur l’animation de la journée, se connaître et échanger des idées, de se soutenir et de se conseiller. Cette préparation commune donnera à la journée une coloration unique. Les auteurs s’enrichiront mutuellement et le public profitera le jour même d’un accueil exceptionnel.

 

Présentation des parrains et marraines