Denis Daul – Entendre l’écrit

Edwige lit deux poèmes de : 

Entendre l’écrit 

de Denis Daul 

Aimer

Aimer c’est la surprise
Une histoire non apprise
Dont on devient acteur
Acteur et spectateur…

Aimer c’est s’engager
Avoir l’Autre à ses côtés
Découvrir son passé
Joies et difficultés…

Aimer c’est dépeindre
Un tableau, l’oindre
D’une passion sans craindre
Sur les autres déteindre…

Aimer c’est accepter
Sa vulnérabilité
Accepter de dévoiler
Son être, sa complexité…

Aimer c’est prendre faiblesse
Comme marque de tendresse
Accepter la tristesse
Comme signe de sagesse…

Aimer vaille que vaille
Affronter nos failles
Pour livrer bataille
Aux peurs qui nous assaillent…

Aimer c’est le respect
Pour l’Autre à jamais
Égrainer le chapelet
Heureux des jours de paix…

Aimer c’est donner
Rien attendre en retour
Se perdre, s’oublier
Dans des méandres d’amour

Aimer enfin
Se tourner vers demain
Le bonheur dans nos mains
L’amour en chemin…

Madame liberté

Je t’entoure de mes bras,
Tu te poses dans mon cou
Sur mes lèvres et mes draps
Aimante jusqu’au bout !!
J’ai mis beaucoup de temps,
Je t’ai fait la cour
A l’assaut vaillamment,
Séduite jour après jour
Le payant durement,
Pour enfin être à toi…
Tu attendais patiemment
Comme attendent les amants
Tu es venue vers moi…
L’ivresse de ton parfum
Que je hume chaque matin
Mon enfance aux orties
Ma solitude aussi,
Et le parcours fût rude
Pavé d’incertitudes,
Tu devenais magique…!
J’entendais ta musique
J’y ai couché mes maux
Pour former ce duo
Que les gens nous envient
Quand la vie pleure, quand elle sourit…
Je ne veux pas te partager
Moi qui t’ai tout donné…
S’il se glisse dans ma couche
Un amour de passage,
Se collant à ma bouche
A en être sauvage,
Tu viens me libérer
Me sortir de ma cage
Pour partir naviguer
Vers d’autres paysages,
En soignant mes blessures
Après chaque aventure…
Je t’ai connu bien tard
Mais je profite de toi.
Et dans mes désespoirs
Tu imposes ta loi !!
J’aime ton odeur l’été
Tes couleurs automnales,
Où contre la cheminée
D’une soirée hivernale
Tu me laisses chanter
Tes notes et tes refrains…
Partons sur les chemins
Par les monts, les sentiers,
Et donnons-nous la main
Ma chère liberté…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.