Eulalie Lombard – Droit de Sang / Pour l’amour d’un Highlander

Edwige lit des extraits de :

Droit de Sang 1 Au fond de son cœur

de Eulalie Lombard

Pour l’amour d’un Highlander

de Eulalie Lombard

✩✩✩
Droit de Sang 1 Au fond de son cœur

« À l’instant précis où il la vit, il sut que c’était elle. Elle riait à gorge déployée, la tête rejetée en arrière, ses longs cheveux d’or volant au gré de ce mouvement spontané. Sa robe marron toute simple laissait apercevoir ses jambes parfaitement proportionnées, ainsi que son épaule droite si délicate. Elle était grande et fine, mais avec les courbes féminines les plus belles qui soient. Et ses yeux. Que dire d’eux ? Le journal de la Reine n’avait pas décrit leur pouvoir si dévastateur, leur lumière si vive, leur chaleur si pure, leur intelligence si brute. Ses yeux bleu ciel ne montraient pas les portes d’un monde exceptionnel, non, ils offraient la vie elle-même, sauvage, limpide, éthérée.

Declan demeura figé, transi par cette vision merveilleuse. Elle était le portrait de son père et de ses frères, pourtant, tout ce qu’elle dégageait était leur exact opposé. Profondément ému, il resta là, sous le soleil de plomb, à la contempler.

— C’est elle ? murmura Réamann à son oreille.

Declan déglutit difficilement.

— Oui, c’est elle. »

✩✩✩
Pour l’amour d’un Highlander

« — Nous sommes réunis aujourd’hui…

Déjà, les mots se mêlaient avec indifférence. Adrastée ne pouvait pas se concentrer, d’autant plus qu’elle les avait entendus bien trop souvent. Aux souvenirs des cérémonies auxquelles elle avait assisté, les larmes lui montèrent aux yeux. Elle s’était imaginé un mariage de rêve, sortit tout droit d’un conte de fée. Elle serait entrée dans une salle similaire à celle-ci, remplie de personnes aimantes et de fleurs colorées, attirant toute l’attention sur elle. Dans une ambiance merveilleuse, elle aurait prononcé ses vœux à l’homme de son choix, fière de se tenir devant tous à ses côtés. Puis un véritable festin aurait marqué cette soirée inoubliable, ainsi que des dizaines de danses sous le soleil couchant.

Mais les rêves correspondent rarement à la réalité…

— Oui, j’y consens.

La voix de son futur époux la ramena au présent, à la cérémonie qui se déroulait pour de vrai et non dans ses fantasmes d’enfant.

— Adrastée de Nemours, consentez-vous à prendre cet homme pour époux légitime, à vivre avec lui selon la loi de Dieu, dans le saint état du mariage ? L’aimerez-vous, le consolerez-vous, l’honorerez-vous, le garderez-vous, dans la maladie comme dans la santé et, renonçant à toute autre union, lui resterez-vous fidèle jusqu’à la mort ?

Une sueur froide lui dégoulina le long de la nuque. Que ces paroles étaient solennelles et pleines de sens ! De beaucoup trop de sens. Ceci n’était pas une simple conversation, la répétition de mots dits tant de fois, c’était une promesse, un engagement.

Pour toujours. »

✩✩✩

Crédit musique :
Auteur: Miranda Shvangiradze Titre: Talk To Me
Licence: http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/3.0/deed.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.