Denis Marulaz

Denis Marulaz, alias Hombre de Nada, « Ecriveur » de Théâtre, de Récits Poétiques et Contes de notre Temps.

Illustrateur et « Faiseur de Livres artisanaux »

 

Pour le Droit Universel de « Dire le Monde ».

 

Une écriture de lucidité, de combat, de résistance, de Fraternité, face à  une Société où la seule loi est celle des « puissants » et des manipulateurs. En « Homme Debout », je ne cherche pas à faire « se marrer » les gens, à infantiliser le public par des écrits de « divertissement ». Mes thématiques sont fortement ancrées dans réalité d’un Monde furieux et pétri d’injustice, ce qui n’empêche pas un humour décapant et des jaillissements lumineux qui sont comme des phares dans la nuit. Dans mes pièces de théâtre, et surtout pour la jeunesse, le principe est souvent celui-ci : on se retrouve devant une situation choquante, révoltante, il faut faire bouger les lignes et, malgré les « impossibilités », les habitudes, les « normalités », on se motive et on fait jaillir de la lumière qui suscite l’Espoir. J’ai travaillé pendant quelques années comme moniteur-éducateur avec de jeunes gens en dérive. J’ai beaucoup appris d’eux et des personnes formidables qui les aident à reprendre pied et à retrouver sens à une vie de belle Humanité. Vous en retrouverez dans ces textes qui se veulent un appel à un Monde Fraternel. Mes Récits Poétiques sont aussi des regards lucides, et donc douloureux, sur un Monde que l’Humain torture et donc détruit, jusqu’en ses propres enfants. Le thème de « l’Apocalypse » me hante. Non pas l’Apocalypse évoquée par quelques religions, mais la « Fin d’un Monde » précipitée par la plus dangereuse de ses créatures qui s’y perd elle-même dans une inconscience folle et dramatique.  Et, dans ces textes aussi, des apparitions d’une grande beauté, d’une « luminosité » qui fait penser que, peut-être, si l’on prenait conscience, si on se bougeait…

Tous ces textes, et les illustrations réalisées par mes soins, font l’objet de dix-sept livres que je réalise artisanalement moi-même, sauf deux qui ont été édités dans le circuit classique.

 

La quasi-totalité de mon travail est à découvrir dans la colonne « Tiroirs » de mon blog d’auteur   Hombre de Nada

 

http://hombredenada.blogspot.com

 

Vous y êtes toustes les bienvenu.e.s !

 

P.S. : Dans l’impossibilité de voir mon écriture exposée, comme ce devrait être normal dans une « République non confisquée », dans les Librairies ou Bibliothèques, j’ai réalisé, il y a déjà quinze ans, ma « Carriole de l’Ecriveur » que je promène en ville avec son étalage de Livres et de Cartes Poétiques. Ces déambulations me permettent de rencontrer pas mal de personnes écrivantes confrontées elles aussi à ce problème de « filtrage sociétal » aux portes de l’Edition.

 

Théâtre, ma dernière pièce :

Juste en d’sous d’la vacuité du ver de vase 

 

Un Monde paradisiaque, des personnages qui « y rencontrent et cultivent le Bonheur ». Telle est la thématique du livre que la Vieille Dame commande à un écrivain afin d’offrir à son petit-fils un roman qui lui donnera le goût de la lecture. L’auteur Tancrède La Motte Boursaille se met à son clavier, imagine  une situation aventureuse et donne vie à cinq personnages qui, malgré un dramatique départ, ont tout pour relever le défi. Et remplir leur mission. Sauf que…

Encore une fois, Denis Marulaz met en scène, dans un texte tout en perspectives, une Humanité qui ne sait pas aimer sa Planète-mère ni la Vie merveilleuse qu’elle accueille avec tant de générosité et de beauté.

Des personnages truculents, effrayants, généreux, égoïstes, une écriture sans entraves, une situation qui dérape complètement et qui va jusqu’au bout de la logique…

 

Un des Récits Poétiques :

Comme un  goût de cendre au réveil

 

Texte poétique qui pourrait n’être que le récit d’un rêve amer. Et pourtant… Un humain se réveille en pleine nuit, enfermé dans un bocal en verre. A longueur d’étagères, autour de lui, des millions de bocaux comme le sien. Le sien ? Comment peut-il dire « le sien » ? C’est le début de son questionnement et des effrayantes réponses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.